Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Coup de boost sur les Pac : vers le million en 2019

27 JUIN 2019

Le million ! Déjà au beau fixe, les ventes de pompes à chaleur devraient exploser d’ici la fin de l’année, au-delà de toute espérance. Le coup de pouce à la conversion des chaudières anciennes se transforme littéralement en coup de pouce à la pompe à chaleur. L’année 2019 s’annonce exceptionnelle pour toute la filière thermodynamique.

Le million ! Déjà au beau fixe, les ventes de pompes à chaleur devraient exploser d’ici la fin de l’année...

De gauche à droite : Jean-François Cerise (vice-président), Jean-Pascal Chirat (vice-président),
Eric Bataille (président) et Evelyne Bechtel (chargée de communication).

La filière des pompes à chaleur est en grande forme selon les derniers chiffres de l’Association française pour la pompe à chaleur (Afpac), présentés par son nouveau président Eric Bataille. « Cette situation est notamment portée par une politique ambitieuse et volontariste des pouvoirs publics et par la répétition d’épisodes caniculaires », affirme-t-il. Le secteur des Pac air/air enregistre une croissance de 25 à 30 % à fin mai 2019. « Nous allons probablement battre des records historiques en dépassant les 700 000 Pac air/air vendues en France d’ici la fin de l’année. Pour rappel, 570 000 équipements avaient été commercialisés en 2018 ». Les DRV progressent toujours mais moins rapidement avec une hausse de 15 à 20 %. Il est à noter que le multisplit a progressé moins vite que le monosplit en ce début d’année. Cette tendance devrait s’inverser du fait des conditions climatiques caniculaires. Un autre phénomène est celui de la forte percée des climatiseurs équipés de fluides frigorigènes à faible pouvoir de réchauffement climatique. Les équipements fonctionnant au R32 pourraient devenir majoritaires d’ici la fin de l’année. « Le dynamisme du marché de la climatisation ne doit pas occulter d’autres facteurs tels que la hausse régulière du taux de pénétration des Pac air/air comme mode de chauffage principal, et ce, notamment dans le sud de la France », précise Eric Bataille.

Pac air/eau : un bond de 47 %

Parallèlement, le marché des Pac air/eau, en croissance régulière, a bondi de 47 % à fin avril. Avec une estimation de 160 000 équipements vendus en 2019, les records de l’année 2008 devraient être battus. A noter la bonne santé des appareils de puissance de 10 à 20 kW qui occupent 44 % des ventes et qui sont surtout plébiscités par le marché de la rénovation. Les petites puissances, davantage installées dans le neuf, continuent de progresser également alors que le marché du neuf est plus poussif. Au sujet des Pac géothermiques, la filière annonce enfin une hausse timide de l’ordre de 4 % avec 759 pièces commercialisées depuis le début de l'année. Quant aux Pac hybrides, 1 300 unités ont été vendues à fin avril. « Ce chiffre est préoccupant malgré les aides Coups de pouce de l’Etat. Cette solution est pourtant très pertinente dans le cadre de remplacement d’une chaudière », relève le président de l’Afpac. Le segment des chauffe-eau thermodynamiques a, quant à lui, augmenté de 15 % à fin avril. Il doit désormais sa progression grâce au marché de la rénovation. La filière espère atteindre le million de pièces vendues, CET compris, d’ici à fin 2019.

Les installateurs et fabricants doivent suivre la cadence

Les primes Coups de pouce chauffage sont particulièrement porteuses pour la filière. Elles devraient aboutir à un rythme annuel de remplacement 300 000 chaudières. «Toutefois, pour bénéficier de ces aides, nous rappelons qu’il est nécessaire de faire appel à un installateur RGE. A ce jour, 8 400 professionnels sont qualifiés Qualipac dont 1 070 entreprises probatoires qui n’ont pas encore été auditées. En outre, rappelons que pour être éligibles, ces entreprises ne doivent pas sous-traiter à un seuil supérieur de 30 % sans justificatif et de 50 % avec justificatif», met en garde Jean-François Cerise, vice-président de l’Afpac. Le constat : le nombre d’installateurs qualifiés est encore relativement faible au regard de la progression du marché qui devrait encore s’accélérer d’ici à 2020. Un rythme qui n’avait pas forcément été anticipé par les fabricants qui, pour certains, se trouvaient déjà en rupture de livraison fin juin
 

 

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.