Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Réseaux de chaleur : la Fedene réclame un doublement du Fonds Chaleur

19 NOVEMBRE 2018 - CFP

L’association Amorce et le Syndicat national du chauffage urbain et de la climatisation urbaine (SNCU) – membre de la Fedene – ont présenté vendredi 16 novembre les résultats 2018 de l’enquête sur les réseaux de chaleur et de froid, réalisée pour le compte du Service de la donnée et des études statistiques. Si les réseaux de chaleur sont de plus en plus vertueux, la profession alerte les pouvoirs publics sur le ralentissement des projets.

ad

© Ademe

 

D’après l’enquête, la France compte 761 réseaux de chaleur à fin 2017 – soit un peu plus de 38 000 bâtiments raccordés et 2,4 millions d’équivalents logements chauffés – qui assurent le confort thermique grâce à 56 % d’énergie verte. Cette dernière représente 14 TWh sur les 25 TWh de chaleur livrée nette. Les réseaux de chaleur restent par ailleurs compétitifs par rapport aux autres modes de chauffage avec un coût global de 1 111 euros par logement contre 1 218 euros et 1 840 euros respectivement pour le gaz collectif et l’électricité.

Mais la Fedération des services énergie environnement (Fedene) tire la sonnette d’alarme sur le manque de projets de chaleur renouvelable et à récupération. « Le verdissement des réseaux est en grande partie dû à celui de réseaux existants et le portefeuille de nouveaux projets n’est pas à la hauteur des attentes. La France décroche de la trajectoire de développement qu’elle s’est fixée avec la Loi de transition énergétique de multiplier par 5 la chaleur renouvelable et de récupération livrée grâce aux réseaux de chaleur. C’est pourquoi les efforts doivent s’intensifier sur la création de nouveaux réseaux pour relancer la dynamique car le réseau de chaleur reste le parent-pauvre de la chaleur, malgré son fort potentiel de développement », a déclaré Thierry Franck de Préaumont, président du SNCU.

Doublement du Fonds Chaleur

La Fedene en a également profité pour alerter les pouvoirs publics sur les mécanismes de soutien. Pascal Roger, son président, préconise de réévaluer le niveau d’aides par projet qui n’est pour l’heure « pas suffisant » et souhaite un doublement du Fonds chaleur de l’Ademe.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES