Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Rénovation : Effy veut accélérer la cadence et équipe ses artisans de masques

28 MAI 2020 - CFP

L’intermédiaire de confiance sur la rénovation énergétique Effy a proposé 4 mesures pouvant être mises en place rapidement pour booster la rénovation énergétique. Les voici.

effy

1. Elargir le dispositif MaPrimeRenov’

Les premiers chiffres dévoilés par le gouvernement sur le lancement de MaPrimeRénov’ montrent un réel engouement pour cette aide simple d’accès et cumulable avec d’autre dispositifs d’accompagnement pour les ménages modestes. Effy souligne l’importance de disposer d'une enveloppe budgétaire suffisante pour toute l'année afin d’éviter un arrêt des subventions à l'automne comme cela s’est produit en 2019 par manque de budget.

2. Rendre l’éco-PTZ plus attractif pour les banques

L’Éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Très intéressant pour les particuliers et simplifié en 2019, il reste aujourd’hui peu utilisé. Ce produit bancaire apparaît en effet peu attractif pour les banques qui privilégient la distribution de prêts conso. Pour favoriser le déploiement de l’éco-PTZ, Effy propose d’augmenter de manière significative la rémunération des acteurs bancaires en contrepartie d'un objectif de résultat dans la distribution de ce prêt. Le but : favoriser son utilisation plus large, en particulier par les ménages les plus modestes.

3. Cibler la déductibilité des charges locatives des propriétaires-bailleurs

Il existe déjà des dispositifs permettant de déduire les dépenses d’amélioration d’un logement loué de ses revenus fonciers. Ils sont connus et utilisés par les propriétaires-bailleurs mais ne ciblent pas la rénovation énergétique des biens. Dans une logique de cohérence des politiques publiques et pour accélérer la rénovation énergétique du parc locatif, Effy propose de cibler cette « niche fiscale » exclusivement vers les travaux permettant de réduire le montant des dépenses d'énergie des locataires.

4. Respecter le calendrier initial des réformes structurantes déjà engagées.

Deux mois de confinement ne peuvent justifier de repousser des réformes structurantes pour le secteur de plus de six mois, comme l'a annoncé début mai le gouvernement. Ainsi, Effy appelle à ne pas prendre davantage de retard sur la mise en œuvre des réformes du label RGE, du diagnostic de performance énergétique (DPE) et de l'objectif d'économie d'énergie 2025 (CEE) en respectant les calendriers initialement fixés.

 

150 000 masques FFP2

Le spécialiste de la rénovation énergétique auprès des particuliers a également annoncé avoir distribué 150 000 masques de protection FFP2 à l'ensemble de ses 2 000 artisans partenaires. Cette initiative s'inscrit dans la continuité des mesures de soutien (règlement immédiat des factures et gratuité des mises en relation avec les particuliers) déployées par Effy depuis le premier jour de l'état d'urgence sanitaire.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.