Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Relance économique : Syntec planche sur l’avenir de l’ingénierie

20 MAI 2020 - CFP

Relocaliser les activités industrielles, repenser les territoires pour faire face aux chocs pandémiques, investir dans le capital humain… Le nouveau modèle de croissance proposé par Syntec Ingénierie pour un plan de relance post Covid-19 repose sur trois piliers. La fédération annonce en parallèle le lancement du Grand Prix national de l’Ingénierie 2020.

logo syntec

« La pandémie de Covid-19 a profondément bouleversé notre société, notre économie, nos modes de vie, estime Pierre Vierzat, président de Syntec Ingénierie. Tout notre environnement est impacté : nos logements (comment les rendre compatibles avec un recours plus fréquent au télétravail ?), les bâtiments de bureaux (comment les rendre modulaires en fonction du niveau de risque ?), nos modes de transports… » A la racine de tout projet, les entreprises d’ingénierie doivent aussi se réinventer pour apporter les solutions de demain. La contribution de Syntec Ingénierie au plan de relance économique repose sur trois piliers :

Pour une souveraineté de la France et de l’Europe dans les secteurs clés
Pour Syntec Ingénierie, la crise du Covid-19 a mis sur le devant de la scène la dépendance de la France à la production étrangère en matière de matériel médical, de protection et de médicaments, et doit avoir pour conséquence la relocalisation des activité industrielles stratégiques. Un retour à la souveraineté qui s’appréhende notamment à travers le développement d’un nouveau mix énergétique associant un nucléaire renouvelé avec le développement des énergies vertes et renouvelables. Il passe également par un accompagnement des entreprises industrielles pour les faire gagner en agilité en utilisant la flexibilité de leur outil de production et en investissant davantage dans l’industrie 4.0.

Pour un monde plus résilient et plus responsable
Syntec Ingénierie propose de repenser les territoires pour faire face aux chocs pandémiques : « Il est urgent d’adopter une approche systémique qui conjugue sécurité sanitaire, technologie et durabilité ». Le maintien d’un haut niveau d’ambitions environnementales et climatiques est une condition indispensable à la réussite du plan de relance de l’après-Covid, selon la fédération, qui préconise en priorité d’engager un vaste plan de relance en faveur des bâtiments sobres en carbone qui prennent en compte l’évolution des comportements ; et d’investir dans des projets d’infrastructures durables et adaptées au changement climatique.

Pour une nouvelle organisation du travail et un investissement dans le capital humain
Il s’agit ici de trouver un équilibre entre télétravail et retour au bureau mais aussi encourager l’usage de la formation à distance. La fédération estime également qu’il est essentiel d’anticiper et d’organiser les dispositifs de transferts massifs de compétences (formation, reconversion).

Grand Prix national de l’Ingénierie 2020
L’édition 2020 est sur les rails portera une attention toute particulière aux projets qui participent à la relance d’une économie résiliente. Les candidatures seront appréciées au regard des critères suivants : l'inventivité, la technologie ou l'innovation déployée ; la pluridisciplinarité de l’équipe et sa capacité d’intégration des outils, des méthodes et des compétences ; l'apport spécifique de la fonction ingénierie à la faisabilité technico-économique du projet ; l’intégration des composantes du développement durable dans l’ingénierie du projet.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 août 2020 avant midi. Le Grand Prix sera remis le jeudi 15 octobre 2020 lors de Meet’Ingé.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.