Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Recruter via les réseaux sociaux

22 FÉVRIER 2018

L’emploi via les réseaux sociaux n’est pas encore une pratique très répandue en artisanat. Pourtant, ces médias peuvent être très efficaces. Suivez le guide.

L’emploi via les réseaux sociaux n’est pas encore une pratique très répandue en artisanat. Pourtant, ces médias peuvent être très efficaces.

Recruter dans l’artisanat n’est pas chose aisée. Les entrepreneurs ont cependant tout intérêt à se poser la question des réseaux sociaux, sans pour autant abandonner les canaux existants qui restent les plus efficaces aujourd’hui : sites web spécialisés, petites annonces dans les journaux... 

Un usage commercial mais peu de recrutement via les réseaux
Si l’usage commercial des réseaux sociaux se développe chez les artisans, qui y voient une manière de mettre leur savoir faire en avant et de trouver des clients, peu recrutent via les réseaux. Pourtant, de nombreux secteurs d’activité ont déjà adopté LinkedIn, Viadeo, Twitter ou Facebook pour diffuser leurs offres. 24% des recruteurs ont déjà recruté au moins une fois par ce canal. 
L’artisanat est considéré comme la première entreprise de France. Pourquoi, alors, ne pas utiliser davantage ces plateformes afin de faire circuler une offre ou une recherche d’emploi ? Si une annonce rayonne sur le web et dépasse son seul cercle d’amis ou de «followers» (les abonnés), on augmente forcément ses chances d’atteindre des personnes que cela intéressera. L’autre avantage ? Le coût très faible de diffusion d’une annonce.

Codes et règles
Il est conseillé à tout artisan qui souhaite se mettre aux réseaux sociaux à titre professionnel et en particulier pour du recrutement de suivre une petite formation. En effet, les réseaux sociaux répondent à des codes et des règles qu’il vaut mieux connaître avant de se lancer. Il est possible également de trouver des guides en ligne. 
Quel que soit le réseau choisi, le message doit être clair, précis et professionnel ! En effet, même s’il est conseillé de partager cette offre avec un profil personnel, il est recommandé d’utiliser plutôt une identité ou un profil professionnel pour parler de son entreprise. C’est une question d’image et de crédibilité. La nature du poste, la durée, le type de contrat, la date souhaitée de l’embauche et le lieu de travail sont les renseignements essentiels. 

Nos astuces pour réussir votre annonce
Pas assez de place pour tout dire en seulement 280 caractères, comme l’impose Twitter ? Si l’annonce est en ligne sur un site spécialisé ou sur une page Facebook, il faut mettre le lien correspondant pour y retrouver tous les éléments. Une offre postée sur les réseaux sociaux sera davantage partagée si l’on encourage à le faire, par exemple avec  la mention « RT appréciés » (RT pour ReTweet, repartage de l’information). 
Le détail qui fait la différence ? Enrichir son post Facebook ou son tweet d’une photo en lien avec l’activité présentée. En effet, les posts illustrés attirent davantage l’attention et sont donc plus visibles et plus partagés. 

Une fois le contact établi, la discussion se poursuit en privé. Détails techniques, motif du recrutement ou encore salaire pourront être évoqués plus librement par téléphone, de visu ou par courrier électronique.
Des plate-formes de mise en relation émergent également. Le Bon Coin de par sa grande audience au niveau local semble de plus en plus prisé pour des offres d’emplois.

 

Visiter le site Cogedis

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES