Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Ne dites plus Hammel, dites désormais Ayor

29 NOVEMBRE 2018 - L'INSTALLATEUR

Bien connu des installateurs pour son activité de vente à distance, le groupe Hammel a en quelques années considérablement agrandi sa famille de produits. De distributeur, la société basée à Périgueux est passée au rang de fabricant, actif dans une multitude d’activités liées à la gestion de l'eau dans l'habitat.

Logo Ayor

Au nombre de sept, l’ensemble des familles de produits est désormais réunie sous une marque chapeau : Ayor. «Cette clarification était nécessaire, explique Mickaël Hammel, président du directoire d’Ayor. En 70 ans, le groupe a beaucoup changé ! L’activité historique de distribution, c’est-à-dire Robinetterie Hammel, ne représente aujourd’hui que 20 % de notre chiffre d’affaires de 150 M€. Tout le reste, c’est notre activité de fabrication, d’ingénierie et de développement produits.» 

Cela fait 15 ans que le groupe a axé son développement sur l’innovation produits. Il investit environ 3 M€ par en R&D et dispose de trois usines en France, en Espagne et en Italie. Une stratégie payante qui a donné naissance à 7 familles de produits dans l’adduction (marque Pronorm), l’hydrocâblé (FixoConnect), la sécurité de l’eau et du chauffage (Somatherm), le traitement de l’eau (Merkur), la robinetterie de salles de bains (Rolf), les meubles de salles de bains (Bathroom Therapy) et enfin la douche «connectée», avec la prometteuse marque Elmer qui collectionne les prix et distinctions et s’annonce comme un succès commercial. Le fabricant annonce en effet avoir déjà signé quelque 1500 rénovations de salles de bains avec cette douche.

Une 8ème famille est en cours de constitution. Elle touche au marché de la piscine. Le groupe a en effet investi dans la startup Asamgo qui a développé un objet connecté capable d’analyser à distance la qualité de l’eau d’un bassin. L’occasion de s’immerger dans l’internet des objets et, par transversalité, de faire profiter de ce savoir-faire aux autres familles, celle du traitement d’eau en première ligne.

Parmi les autres enjeux, Ayor souhaite se renforcer auprès de la distribution professionnelle en sanitaire-chauffage, conscient qu’il ne pourra pas porter tout seul le développement de ses gammes de produits. L’international fait aussi partie des axes de progression. Le groupe, qui réalise 15 % de son chiffre d’affaires à l’export, possède déjà trois filiales en Italie, Espagne et Chine, et est également présent au Benelux, au Maghreb et en Pologne. L’enjeu est de continuer à progresser à l’international, y compris par des acquisitions.

Les installateurs, enfin, sont l’objet de toutes les attentions. «On veut collaborer très fortement avec eux», souligne Mickaël Hammel, qui a lancé en septembre la plateforme de services Projedo. Sur abonnement, le professionnel a accès à des propositions de chantiers, mais aussi à une assistance technique, une protection juridique, des formations en ligne et des tarifs négociés. Avec un petit plus, une mise en relation entre professionnels, pour un prêt temporaire de main d’œuvre ou pour répondre à plusieurs à des chantiers plus importants…

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES