Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

MaPrimeRenov réintègre (à peine) les plus aisés

07 OCTOBRE 2020 - L'Installateur

Les ménages les plus aisés ne bénéficieront pas de MaPrimeRenov pour l’installation d’un équipement seul. Le nouveau dispositif les oriente plutôt vers des rénovations globales. Déception chez les professionnels.

MaPrimerenov

Peut mieux faire, ont pensé nombre de professionnels à la lecture des nouveaux barèmes de MaPrimeRenov. Sur un air de « vous allez voir ce que vous allez voir », le Gouvernement avait entretenu le suspense tout l’été, promettant la réintégration ô combien attendue par la profession des plus aisés (les fameux 9ème et 10ème déciles) dans le dispositif, histoire de donner un signe à cette catégorie de population qui, dans le précédent dispositif, pesait pour environ 50 % des travaux de rénovation. D’où l’importance du sujet… S’ils sont bien pris en compte dans la nouvelle mouture de MaPrimerenov, les plus aisés ne sont concernés que dans le cas où ils isolent murs et toitures ou s’ils se lancent dans une rénovation globale. L’installation ou le remplacement d’un équipement seul ne leur donne droit à rien, si ce n’est le bénéfice des CEE, mais qu'ils avaient déjà. La FFB n’a d’ailleurs pas tardé à réagir, soulignant le caractère «très partiel» de l’ouverture du dispositif aux ménages intermédiaires et aisés. «Pour les premiers, l’aide MaPrimeRénov’ exclut les chaudières à gaz très haute performance et s’avère faible pour le remplacement des fenêtres. Pour les seconds, elle ne vise que l’isolation des murs et toitures, ainsi que la rénovation globale», indique-t-elle par voie de communiqué. «De plus, le soutien à la rénovation globale paraît beaucoup trop juste pour ces deux catégories de ménage. MaPrimeRénov’ et les Certificats d’économie d’énergie (CEE) conduiraient à une subvention globale qui ne suffira assurément pas à massifier ce genre de travaux, souvent supérieurs à 50 000 €», poursuit la fédération. «En l’état, la rénovation globale ne trouvera pas son public», craint le président Olivier Salleron.

Lire aussi : 

MaPrimeRenov : le grand écart selon les revenus

 

L'Installateur

 

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.