Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Le 1er réseau de chaleur et de froid 5e génération inauguré à Saclay

25 JUIN 2019 - CFP

Le 24 juin, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a inauguré le réseau de chaleur et de froid de Paris-Saclay, le premier en France de 5e génération. La boucle tempérée et la géothermie ont été mises en service.

Installation centrale du Campus Moulon (c) Olivier Fermé

Installation centrale du Campus Moulon (c) Olivier Fermé

 

C’est en 2016 qu’ont été raccordés au réseau d’échange de chaleur et de froid les premiers bâtiments du campus urbain de Paris-Saclay. Cette année, la boucle tempérée et la géothermie sont mises en service. D’ici à 2021, le démonstrateur de réseau de 5e génération sera construit, dans le cadre du projet D2grids (lauréat d’un appel à projets de l’Union européenne). A partir de 2022 et jusqu’à 2030, de nouvelles énergies renouvelables complémentaires seront valorisées (biomasse, méthanisation, chaleur de récupération) et l’intégration avec le réseau électrique sera renforcée (production photovoltaïque, services de flexibilité électrique). Au total, 25 kilomètres de réseau desserviront une surface de 2,1 millions de m2. La production sera de 40 MW de chaleur et 10 MW de froid par an.

Le réseau d’échange de chaleur et de froid Paris-Saclay s’appuie sur une boucle de distribution tempérée (environ 30 °C), alimentée par la chaleur géothermique de la nappe de l’Albien, puisée à 700 m de profondeur. Cette boucle alimente dans chaque quartier du campus des thermofrigopompes qui, en complétant la chaleur apportée par la géothermie, produisent le froid nécessaire pour la climatisation et le fonctionnement des bâtiments raccordés. Chaleur et froid ainsi produits sont distribués aux différents bâtiments du quartier par l’intermédiaire de mini réseaux de chaleur et de froid. Une chaufferie gaz centralisée est prévue pour apporter un appoint ponctuel de chaleur via la boucle tempérée lors des pics de consommation en hiver. L’ensemble des installations thermiques est géré de manière coordonnée pour optimiser la distribution d’énergie en fonction des différents usages et des caractéristiques des bâtiments mais aussi du coût des énergies et de leur intensité carbone. Par exemple, à partir de 18 h, le chauffage des bâtiments tertiaires et d’enseignement peu occupés ou vides diminue alors que celui des logements augmente. Le poste d’hypervision centralise ainsi plus de 5 000 données en temps réel du réseau.

 

Flexibilité thermique

Les réseaux énergétiques 5G s’appuyent sur une boucle locale basse température et des productions décentralisées à partir d’énergies locales renouvelables. Cette boucle permet l’échange d’énergies entre les bâtiments grâce à des pompes à chaleur situées chez les utilisateurs. La flexibilité thermique sera expérimentée par la mise en place de deux démonstrateurs :

– un système de gestion avancée de la demande, basé sur un « dialogue » entre les systèmes de pilotage du réseau et ceux des bâtiments connectés. Le but est notamment de lisser les appels de pointe en favorisant la consommation à des moments où les énergies renouvelables ou de récupération sont particulièrement disponibles ;

– une capacité de stockage thermique dont les bénéfices attendus sont considérables. Cette flexibilité thermique permettra à court terme de maximiser l’utilisation des énergies renouvelables et de récupération et de diminuer davantage les émissions de CO2 du réseau ; à moyen-long terme, de favoriser les interactions avec le réseau électrique puis l’ajout dans le réseau d’énergies, chaleur fatale ou autoconsommation d’électricité issue de panneaux photovoltaïques situés sur les toits des bâtiments du campus.

Ce projet d’un montant de 50 millions d'euros, dont 10 millions d'euros de subvention de l’Ademe, exploité par Idex, est mené par l'établissement public d'aménagement EPA Paris-Saclay. L’objectif à terme est la production d’une chaleur à plus de 60 % renouvelable sur l’ensemble du territoire.

 

 

 

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE

PETITES ANNONCES