Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

La division salle de bains de Villeroy & Boch en hausse de + 2 %

13 MARS 2019

Si l’année 2018 a été satisfaisante pour Villeroy & Boch, c’est grâce à sa division salle de bains. Au niveau du groupe, celle-ci a représenté un chiffre d’affaires de 584,3 millions d’euros (sur un total de 853,1 million d’euros), en hausse de 4,7 %.

Si l’année 2018 a été satisfaisante pour Villeroy & Boch, c’est grâce à sa division salle de bains.

En France, la hausse de cette division s’est limitée à + 2 %. Elle a notamment été tirée par les ventes d’ensembles WC avec bâti-support et de baignoires en Quaryl. Des ventes réalisées à 85 % en réseau professionnel : «Nous voulons à la fois renforcer nos positions sur le réseau professionnel et développer les canaux complémentaires. La GSB progresse et nous avons beaucoup investi dans le digital depuis cinq ans. Le digital est une opportunité, car nos produits ont du mal à être suffisamment présents en négoce», explique Emmanuel Noguès, président de Villeroy & Boch SAS. De plus, les particuliers ont tendance à être de plus en plus prescripteurs. Néanmoins, l’installateur qui sait vendre son savoir-faire a de belles années devant lui, estime le dirigeant. Le fabricant va à la rencontre des installateurs grâce à sa vingtaine de commerciaux présents sur le terrain et a développé un club qui regroupe désormais 1200 professionnels.

Nouveau receveur en acrylique

Chez Villeroy & Boch, les receveurs en produits de synthèse représentent déjà 40 % des ventes. Cette proportion devrait encore augmenter avec l’arrivée du receveur en acrylique Planeo, qui vient remplacer le MetalRim. Il cumule selon le fabricant les avantages suivants : l’esthétisme (l’ «effet pierre» étant à la mode), la légèreté (19 kg pour la dimension 120 x 90 cm) et le prix. La marque avait besoin de se placer sur un créneau meilleur marché car elle est positionnée milieu/haut de gamme, alors que le marché français est plutôt milieu/bas de gamme. Disponible en 26 dimensions et recoupable, le Planeo est composé d’une plaque d’acrylique de 3,2 mm d’épaisseur, d’une couche de fibre de verre et d’une couche de polyuréthane. Etant rempli par cette mousse de polyuréthane injectée, ce receveur n’a pas besoin d’être renforcé. Il peut être monté à fleur de sol, sur le carrelage ou sur un socle. La bonde se situe sur le petit côté et une gamme de 7 cache-bondes en acier inox poli est proposée. A noter : le Planeo sera commercialisé uniquement auprès des grossistes sanitaire-chauffage en 2019.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES