Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

La condensation dans le collectif sans changement de conduit, c’est désormais possible !

09 JUILLET 2019 - CFP

Saunier Duval - appartenant au géant allemand Vaillant Group – lancera dès septembre 2019 sa chaudière à condensation adaptable aux conduits supérieurs à 10 mètres et aux conduits collectifs Shunt et Alsace. « Une petite révolution » pour Régis Luttenauer, DG France de Vaillant Group.

s

D’après la norme DTU 24.1, « le raccordement d’appareils basse température et à condensation est interdit sur des conduits collectifs existants à départ individuel (type Shunt) ». Cela pour éviter les risques de condensation, voire de dégâts des eaux dans les appartements des étages supérieurs. Les bailleurs sociaux sont donc contraints de remplacer les chaudières par des chaudières dites « B1 » ou bien de réaliser des travaux sur la colonne pour mettre en place une condensation sur un conduit collectif. Pour y remédier, Saunier Duval va commercialiser en septembre une gamme de chaudières à condensation Thema Plus Condens H-Flex adaptée aux conduits collectifs Shunt et Alsace. Elle a la particularité d’auto-adapter sa puissance à la longueur des conduits et est proposée avec une gamme d’accessoires spécifiques dont un conduit de diamètre réduit – DN 50 – qui s’adapte aux installations étroites. Cette chaudière sera présentée sur le salon Interclima, début novembre. « On souhaite accentuer notre présence sur le marché de la rénovation. La gamme de chaudières comporte deux versions : Fast Condens et Plus Condens, adaptables aux conduits d’une longueur supérieure à 10 mètres », ajoute Régis Lutternauer, DG France de Vaillant Group, qui voit là une "petite révolution" sur le marché des chaudières individuelles dans le collectif.

Croissance à deux chiffres

Point de vue marché, le groupe Vaillant a enregistré un chiffre d’affaires global en 2018 de 2,5 milliards d’euros avec une croissance de 6 % par rapport à 2017. Cette hausse est tirée par le développement des pompes à chaleur (+ 20 % des ventes) et des chaudières gaz à condensation (+ 9 %). Saunier annonce produire environ 2 millions de chaudières murales par an. Sur le marché français, pas de chiffres précis sur le CA, mais une « croissance à deux chiffres » entre 2018 et 2017, toujours portée par les PAC et les chaudières aussi bien dans le neuf que la rénovation. En 2018, Saunier Duval représentait un tiers des parts de marché sur le segment des chaudières gaz murales à condensation en France.

Côté PAC, Saunier Duval va ouvrir une 3e ligne de production cette année sur son site de Nantes – 1er site français de production d’unités extérieures de PAC – et passer à une production de plus de 30 000 pièces contre 21 000 en 2018.

Vaillant fait le choix du R290

Un nouveau centre R&D va voir le jour en Allemagne sur le site historique du groupe à Remscheid, avec 230 plateformes d'essai, dont 40 bancs d'essai de PAC et 21 chambres climatiques. Il permettra à l'industriel de développer son porte feuille produits pompes à chaleur. Vaillant en a profité pour présenter sa nouvelle PAC air/eau Aerotherm monobloc double service au propane (R290), qui sera exposé sur le salon Interclima. Brevetée et destinée à la maison, cette gamme de 3 à 12 kW dispose d’un COP supérieur à 5 et est capable de produire de l’ECS à 75 °C. Sa sortie sur le marché est prévue pour 2020.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE

PETITES ANNONCES