Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

L’intergénérationnel au travail

02 JUILLET 2020 - L'installateur

La multiplicité des générations au sein d’une même entreprise s’avère un véritable atout. De nombreuses études prouvent en effet qu’elle en augmente souvent les performances. Mais comment favoriser la collaboration des générations au sein de l’entreprise ?

L’intergénérationnel au travail

Un contexte stéréotypé
Selon une étude ADP, sept français sur dix font face à des conflits intergénérationnels au travail.
Il n’est, en effet, pas toujours simple d’accorder les habitudes, la culture de l’entreprise ou encore les attentes des salariés séparés par le nombre des années. De nombreux stéréotypes persistent et pourtant ils ne datent pas d’hier. Ils étaient déjà abordés par Socrate selon qui “Les enfants sont des tyrans” ou encore avant par Hésiode pour qui “Les jeunes sont simplement terribles”. Mais cette tendance à stéréotyper est réciproque car les jeunes générations ont également leurs a priori. 
Les stéréotypes sont donc bien ancrés dans nos habitudes et ont tendance à compliquer les relations entre les générations. Georges Orwell avait parfaitement résumé ce principe : “Chaque nouvelle génération s’imagine être plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante.”. 
Il faut pouvoir passer outre pour découvrir tout ce qu’offre la multiplicité des générations.

Les générations
L’espérance de vie a augmenté et les générations se côtoient de plus en plus dans le cadre professionnel. Dans certaines entreprises, ce sont jusqu’à quatre générations qui se rencontrent :

- Les boomers :
Nés entre 1945 et 1965, ils ont une vision managériale pyramidale et un fort sentiment d’appartenance à l’entreprise. 

- La génération X ou “Gen X” :
Nés entre 1965 et 1980, ils ont une culture managériale du mérite et du résultat ainsi que le sens de la hiérarchie et de l’autorité.
 
- La génération Y ou “Digital Natives”
Nés entre 1980 et 2000, curieux, ils ont besoin de comprendre pourquoi ils font les choses, le sens de leur mission. 

- La génération Z ou “Gen Z”
Nés après 2000, ils ont grandi avec la technologie. Ils sont ambitieux et ouverts sur le monde. Constamment connectés, ils sont la génération dite silencieuse. 

Comment ces générations peuvent cohabiter ?
Malgré leurs différences ces générations peuvent se révéler complémentaires. Une fois dépassé les a priori, le mélange des générations s’avère être une véritable richesse pour l’entreprise. Voici quelques techniques à mettre en place pour améliorer la cohabitation :

- Privilégier les équipes multi-générationnelles :
Cela permet d’allier les forces des collaborateurs. Les seniors apportent leur expérience et leur savoir-faire. Les jeunes générations apportent leur connaissance de la technologie et celles issues de leurs formations récentes. Cela permet d’avoir une équipe plus performante et productive.

- Utiliser le «reverse mentoring» :
Aussi appelé “apprentissage mutuel”, il correspond à une transmission, un partage des connaissances. Il part du principe que chaque génération peut apprendre à l’autre, peu importe l’âge. Le fonctionnement se fait en binôme avec un senior et un junior. Le sénior apporte son expérience du métier mais aussi de la culture et de la stratégie d’entreprise. Le junior pourra quant à lui apprendre de nouvelles manières de travailler au senior.

- Développer la culture d’entreprise
Pour que les générations cohabitent, il faut travailler sur une culture d’entreprise inclusive. Cette culture multi-générationnelle doit être intégrée et communiquée au sein de l’entreprise. La mise en place nécessite l’intervention conjointe du service communication et du service ressources humaines. Ils pourront ainsi définir les actions adaptées et développer l’implication des salariés. Ces actions peuvent être des événements internes, des formations, du parrainage, etc.

- L’équité :
Indispensable à la bonne entente des générations, elle doit être appliquée dans le traitement des salariés. Il faut définir en amont l’ensemble des générations qui se croisent au sein de l’entreprise et leurs attentes. Ce travail permettra de vérifier que chacun est traité équitablement. Les seniors vont par exemple avoir besoin d’horaires ajustés et les jeunes générations de plus de flexibilité et d’un équilibre entre vie professionnelle et privée. 
Dans le cas d’équipes multi-générationnelles, le manager doit s’assurer qu’il y a une bonne communication. Les visions peuvent diverger entre les salariés selon leurs âges. C’est le rôle du manager d’être impartial et de tenir compte des arguments de chaque génération.

 

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.