Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Kessel cultive sa différence

07 MARS 2023 - L'installateur

Le fabricant allemand Kessel propose des produits de niche, comme un séparateur à graisse livrable en 2 ou 3 pièces.

kessel

Présente en France depuis une douzaine d’années, la filiale du fabricant allemand Kessel compte aujourd’hui 22 salariés. Dans l’Hexagone, son produit le plus connu est un clapet anti-retour. Outre la protection anti-retour des bâtiments, l’entreprise développe 3 autres grandes familles de produits : les relevages intérieurs et extérieurs, les caniveaux et siphons, et les séparateurs de graisses intérieurs et extérieurs. Tous se démontent sans outillage. Surtout, Kessel a pour objectif de proposer des produits de niche, apportant une plus-value par rapport à la concurrence. Des produits qui permettent aux installateurs d’obtenir un complément de revenus : «Nous proposons par exemple un séparateur à graisse livrable en 2 ou 3 pièces. Un produit bien adapté aux petits restaurants des centres-villes historiques, et qui se développe beaucoup. Nous avons aussi un système de protection anti-retour doté d’un clapet motorisé et d’une pompe d’évacuation. En cas de fortes pluies, lorsque les égouts sont saturés, il empêche l’eau de pénétrer à l’intérieur du bâtiment et permet de continuer à utiliser les équipements sanitaires», explique John Heinrich, directeur général de Kessel France.

Tous les produits en situation sont exposés dans le showroom de 200 m2 situé à Geispolsheim, près de Strasbourg, où se trouve le siège social de l’entreprise. 350 professionnels (dont deux tiers de distributeurs et un tiers d’artisans plombiers), y ont été formés l’an dernier. Ils ont suivi des sessions d’un à trois jours portant soit sur la découverte de produits, soit sur la technique : comment dimensionner un poste de relevage, comment assurer l’étanchéité des caniveaux et siphons… Cette année, Kessel va également délocaliser ses formations, en sillonnant chaque région de France du 15 avril au 15 octobre. Elles devraient ainsi bénéficier à 500, voire 600, professionnels. 

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)