Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

ISH 2019 : Viessmann électrique et connecté

14 MARS 2019

Parmi les géants exposant lors de l’édition 2019 du salon allemand ISH, Viessmann a fait le show. Désormais emmené par la 4e génération - Max Viessmann ayant été nommé co-dirigeant -, l’industriel a présenté sa stratégie orientée vers les solutions globales et la digitalisation.

La nouvelle génération de la chaudière Vitodens 200 arrivera en France au printemps 2020.

Viessmann ne veut plus être un vendeur de générateurs de chaleur mais bien un fournisseur de solutions intégrées. Le virage vers l’électrique opéré par l’industriel allemand il y a déjà quelques années se confirme via notamment des systèmes raccordés à des installations photovoltaïques complètes ; la digitalisation se généralise. L’idée : rendre systématiques les offres de confort comprenant, en plus des équipements techniques, tous les services associés - de l’aide au financement jusqu’à l’entretien -, contre un abonnement mensuel. En France, il s’agit de la Formule Confort, lancée en février dernier. « Cette offre de mensualisation de la maintenance que l’installateur peut proposer à son client comprend aussi un volet financement basé sur les Certificats d’économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 6 000 euros pour les pompes à chaleur et les chaudières gaz à condensation », souligne Yves Carl, directeur marketing et technique.

+ 20 % pour les Pac

Selon le fabricant, cette réorientation lui permet de maintenir et poursuivre une croissance au beau fixe, avec un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2018, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2017. Une stratégie qui se veut également écologique : les combustibles fossiles s’effacent progressivement pour faire de la place aux systèmes électriques, ce qui fait dire à l’Allemand que, chaque année, ses innovations permettent d’économiser 500 000 tonnes de CO2 dans le monde. L’activité pompes à chaleur a ainsi progressé de 20 %.

Côté connectivité, Viessmann a développé une interface, Vitoconnect, qui permet de relier les installations existantes remontant jusqu’à 2004, la nouvelle génération de produits l’étant directement avec le module Connectivity Inside. La panoplie de services numériques est large : outil de configuration Vitoleads ; plateforme Wibutler pour mettre en réseau les équipements de domotique (en France en 2020) ; application ViStart App pour la mise en service… Enfin, la communauté ViShare Energy-Community permet à des producteurs d’électricité privés d’atteindre l’autarcie et de réduire leurs dépenses énergétiques à néant, Viessmann se chargeant de les mettre en relation avec d’autres utilisateurs.

Cap sur le double flux

Parmi les produits phares et nouveautés présentés sur son stand de 3 000 m² à l’ISH, le fabricant a mis en avant ses systèmes double flux décentralisés avec récupération de chaleur. «Ces solutions se développent fortement en Allemagne et devraient arriver en France dès 2020», assure Yves Carl. Le Vitovent 100-D assure ainsi des débits d’air jusqu’à 46 m³/h et un taux de récupération de chaleur de 91 %. Le système centralisé Vitovent 300-F a quant à lui été conçu pour être combiné à une Pac air/eau Vitocal 222-A.

Côté chaudière murale, la nouvelle génération de la Vitodens 200 arrivera en France au printemps 2020 : simplification du produit avec moitié moins de pièces, régulation intégrée avec écran tactile, jaquette plus résistante pour une installation sans trace, puissances de 150 kW pour une installation en cascade jusqu’à 6 chaudières… Les préparateurs d’ECS de la gamme Vitotherm, avec jusqu’à 3 ballons connectés, peuvent désormais être reliés à des systèmes photovoltaïques. Le ballon thermodynamique Vitocal 262-A passera, lui, à 500 litres en août 2019.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES