Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

ETT a déjà trouvé la solution face au Covid-19

26 NOVEMBRE 2020 - CFP

Le spécialiste breton du traitement de l’air Energie Transfert Thermique (ETT) a mis seulement cinq mois pour développer sa solution de purificateur d’air qui ne donne aucune chance au Covid-19 de se propager. Yves Morales, directeur général adjoint, revient sur cette technologie.

ett

Comptant près 300 salariés dont 12 en R&D, l’entreprise ETT basée à Ploudalmézeau près de Brest a enregistré un CA de 52,3 millions d’euros en 2019. Pour 2020, son directeur général adjoint Yves Morales prévoit une baisse d’activité de 12 à 15 %, due bien entendu à la crise sanitaire. « Notre activité a tourné au ralenti pendant le premier confinement, même si la production ne s’est pas arrêtée. L’activité n’a repris qu’à 100 % à partir de fin avril », confie-t-il. Le second confinement a été anticipé avec un carnet de commandes assez fourni et le développement d’une machine qui pourrait révolutionner les bureaux, centres commerciaux ou encore grands magasins…

En effet, la pandémie actuelle a amené ETT à développer et proposer une solution de purification d'air pour les bâtiments tertiaires et industriels : la Safe Air Unit. Il s’agit d'une unité verticale sur roulette de la taille d’un frigo équipée d'une triple barrière filtrante – moléculaire, particulaire et germicide –, adaptée pour traiter une surface de 200 à 300 m². « L’idée à germer fin mars », explique Yves Morales. « On s’est rapidement aperçu que modifier un système existant de ventilation était assez compliqué. Techniquement possible mais cela demande beaucoup de modifications sur les machines, donc des coûts importants supplémentaires. Nous avons donc développé en seulement 5 mois – là où généralement cela prend une année – une nouvelle solution qui traite l’air localement ».

Commercialisation dès décembre 2020

La Safe Air Unit va être testée chez un laboratoire indépendant reconnu suivant un protocole de tests particulaires et microbiologiques. Le directeur adjoint affirme même avoir déjà reçu des commandes. « Nous avons énormément de demandes sur cette machine, on ressent un engouement aussi bien en interne que chez nos clients. Nous réalisons des essais chez ces derniers pour valider la partie technique et utilisation avant de lancer une production industrielle mi-janvier 2021 ». Cette machine est également en phase de brevet.

Côté chauffage, l’entreprise ETT a lancé en juin dernier une nouvelle famille de pompe à chaleur industrielle au propane R290 – auparavant au R134A et R410A – pour les applications tertiaires et industrielles. Cet été aussi, le Breton a sorti sa gamme de rooftop Ultima Green Line avec un nouveau fluide : le R32. « Cette gamme a beaucoup de succès et cela devrait continuer puisque notre démarche de réduction de l’empreinte carbone avec un fluide à plus faible GWP est prise très au sérieux par nos clients, sensibles à cet effet », conclut Yves Morales.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.