Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Et les lauréats des Trophées de l’Ingénierie performante CFP-ICO sont…

06 NOVEMBRE 2019 - CFP

Les 4e Trophées de l’Ingénierie Performante CFP-ICO ont été décernés à l’occasion du salon Interclima dans le cadre du Mondial du Bâtiment. France Air s’envole vers la sobriété énergétique. Sauermann toujours plus pointu sur la qualité de l’air intérieur…

lauréats CFP

Quatre lauréats, deux Coups de cœur

Organisés par la revue CFP et l’association ICO, ces Trophées récompensent les projets et réalisations les plus audacieux en matière de conception, de confort, d’efficacité thermique et énergétique.

Le Prix de la Conception globale a été décerné au bureau d’études ADRET à La Seyne-sur-Mer (83) pour son projet de construction d’un lycée à Gignac (34), un bâtiment à énergie positive tous usages. Faisant la part belle aux principes de conception bioclimatique (structure bois, bardage en terre cuite…), ce projet met en œuvre de nombreuses énergies renouvelables et de récupération : pompe à chaleur sur sondes géothermiques, récupération de chaleur sur les chambres frigorifiques, panneaux solaires photovoltaïques…

Le Prix pour la catégorie Equipements techniques a été attribué au bureau d’études IE CONSEIL à Croissy-Beaubourg (77) pour la mise en place d’une production d’eau chaude sanitaire collective par couplage pompe à chaleur/mini-cogénération sur air extrait de la VMC, dans le cadre de la réhabilitation d’une copropriété de 46 logements.

La catégorie Rénovation en copropriété récompense un bureau d’études qui a su mener à bien un projet de rénovation d’un immeuble d’habitat en concertation avec les différents acteurs concernés. Ce prix a été remis au bureau d’études ENERA CONSEIL à Bruguières (31) pour la rénovation d’une copropriété de 148 logements dans le 20e arrondissement de Paris. Les travaux ont permis un gain énergétique de 46 % en énergie primaire.

La catégorie Opération remarquable, avec notre partenaire Cegibat/GRDF, met en avant une technologie utilisant le gaz dans des applications innovantes visant la performance énergétique. Ce prix a été décerné au bureau d’études AMODEV à Montreuil (93) pour la construction de 38 logements au sein d’une ZAC dans le 13e arrondissement de Paris, avec une consommation d’énergie primaire visée de 29,9 kWhep/m2.an.

La catégorie Coup de cœur met en lumière un projet qui se démarque, une volonté de sortir des sentiers battus, un démonstrateur de savoir-faire, une prise de risque… Cette année, deux bureaux d’études ont reçu ce prix. Le bureau d’études BEC, à Cesson-Sévigné (35), a été récompensé pour la conception de 54 logements collectifs dans le cadre de la construction de la 2e ligne de métro de Rennes : avec un taux d’énergies renouvelables de 35 %, ce projet met notamment en œuvre une pompe à chaleur gaz à absorption raccordée sur les sondes géothermiques de la station de métro. Le bureau d’études ÉCONEAULOGIS, à Peillonnex (74), a été distingué pour la rénovation de la chaufferie d’une copropriété de 73 logements, réalisée en urgence à la suite d’une série de pannes et de casses entre 2005 et 2017 dont l’origine n’avait pas été recherchée.

France Air couple VMC et PV

Avec ZEnergy, le spécialiste lyonnais de la ventilation France Air lance un concept inédit sur le marché français : des caissons de ventilation alimentés par des panneaux solaires photovoltaïques afin d’atteindre la neutralité énergétique. Ces panneaux d’une puissance de 380 Wc peuvent assurer une production annuelle d’électricité comprise entre 1 000 et 50 000 kWh. Au-delà de l’avantage économique en exploitation, l’ajout de panneaux PV apporte un gain pouvant aller jusqu’à 12 kWep/m².an dans la consommation réglementaire (Cep du bâtiment). Décliné sur l’ensemble de ventilation basse consommation de France Air, ce concept peut être mis en œuvre aussi bien en neuf qu’en rénovation.

 

Sauermann surveille la qualité de l’air intérieur

Sauermann – qui va avaler Kimo dès janvier 2020 – a développé une gamme de quatre appareils portables de surveillance de la qualité d’air intérieur, dotés de toutes les fonctionnalités nécessaires aux professionnels. Chacun de ces appareils de surveillance de la QAI – Si-AQ Comfort, VOC, Expert et Pro – offre des multiples possibilités de configurations qui vont permettre de mesurer le CO2, le CO, la température et l’humidité. Le leader français sur le marché de la mesure en a profité pour dévoiler sa nouvelle gamme d’analyseurs de combustion. Ces instruments présentent un système de contrôle de pression intégré, un dispositif de surveillance du CO ambiant et effectuent des calculs de rendement de combustion et d’excès d’air.

 

GRDF « à 30 % »

Le géant gazier français estime qu’il est possible d’aller au-delà des objectifs de 10 % de gaz renouvelable dans les réseaux d’ici 2030 annoncés par la loi de Transition Energétique pour la croissance verte. Au vu du potentiel de la méthanisation et de la dynamique observée, l’ambition de GRDF est même de tendre vers 30 % de gaz renouvelable d’ici 10 ans (en 2030 donc). En 2019, la dynamique de développement de la filière biométhane s’est accélérée avec 29 nouveaux sites de méthanisation à fin septembre 2019. En France, plus de 900 projets sont déjà inscrits dans la file d’attente du registre de capacité biométhane de l’ensemble des opérateurs de réseau gaz (donc GRDF) pour une capacité totale d’injection potentielle de 21 TWh/an.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)