Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

ENR électriques : un rythme à accélérer

11 JANVIER 2021 - CFP

En 2020, les régions françaises ont poursuivi leur transition énergétique notamment dans la production électrique renouvelable. Mais cela reste encore insuffisant...

enr

Observ’ER et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) ont dévoilé le baromètre des énergies renouvelables électriques en France. Stefan Louillat, responsable du pôle Energie de l’Ademe, a rappelé dans un premier temps que la filière était porteuse d’emplois. En 2019, les technologies représentaient près de 40 000 emplois directs (38 000 en 2018) pour un chiffre d’affaires de 13,5 milliards d’euros (13 M€ en 2018). Cependant la plupart des filières, dont l’éolien et le photovoltaïque, ont connu un rythme de croissance insuffisant pour rester dans la trajectoire des objectifs assignés par la programmation pluriannuelle de l’énergie. La crise sanitaire, et l’année 2020 particulière, n’explique pas à elle seule ces ralentissements. En cause également l’acceptabilité des projets ENR électriques, la mobilisation du foncier ou encore la lenteur administrative. Vincent Jacques Le Seigneur, président d’Observ’ER, regrette lui que l’autoconsommation collective ne décolle toujours pas avec seulement une dizaine de projets en France et un cadre réglementaire très contraignant.

Dans le détail, environ 2 800 MW de puissance électrique renouvelable ont été nouvellement raccordée l’an passé (contre 2 745 MW en 2019). Les régions françaises ont poursuivi leur transition énergétique. Les projets portés ou initiés par des acteurs locaux (professionnels, collectivités, syndicats d’énergie) continuent de se développer et quatre régions métropolitaines (Auvergne – Rhône-Alpes, Occitanie, Grand Est et Provence-Alpes Côte d’Azur) ont couvert plus de 35 % de leur consommation électrique par une production renouvelable locale. Pour l’avenir, les régions disposent pratiquement toute d’une orientation définie dans leur Schéma régional d'aménagement (SRADDET), désormais le schéma principal d’aménagement des territoires, énergies renouvelables comprises. Les territoires se révèlent majoritairement ambitieux avec des objectifs affichés pour 2030 et 2050 mais se pose la question des moyens dont ils disposent pour les atteindre.

Charles-Antoine Gautier, directeur adjoint pour l'énergie à la FNCCR, a enfin remis une couche sur l’évincement du gaz dans la prochaine RE 2020, et appelle les pouvoirs publics à mettre en selle le gaz renouvelable. « La RE 2020 doit être une opportunité de verdir le gaz, et non l’évincer, comme l’a soutenu à plusieurs reprises la FNCCR auprès du gouvernement ».

CFP

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)



LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.