Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Double flux, PV et récupération de chaleur des eaux grises pour un bâtiment grenoblois E4 C2

16 OCTOBRE 2018 - CFP

Les travaux d’un bâtiment autonome dit « ABC » (Autonomous Building for Citizens) ont été lancés dans l’Isère au cœur de l’EcoCité Grenoble Presqu’île. Certifié Well – niveau Gold – et labellisé E4 C2 dans le référentiel Energie-Carbone qui préfigure la future réglementation environnementale 2020, ce démonstrateur sera livré en début d’année 2020. La première pierre a elle été posée ce lundi 15 octobre.

t

Issu des programmes de R&D menés par Bouygues Construction et développé par la filiale de Bouygues Bâtiment Linkcity, en partenariat avec Suez notamment, le bâtiment Bepos ABC sera composé de deux bâtiments de 62 logements – dont 20 logements sociaux –. Bâtiment à énergie positive (Bepos), il vise la réduction de la consommation en eau du réseau de plus de 70 %, l’optimisation de la gestion des déchets et l’autonomie en énergie. Sa quantité d’énergie annuelle générée devrait en effet être supérieure à la quantité d’énergie nécessaire à la consommation de l’ensemble des besoins de la résidence.

L’énergie produite par les panneaux PV sera stockée dans des batteries afin d’alimenter en électricité le bâtiment et les équipements de chauffage. Les logements seront eux équipés de radiateurs intelligents avec batterie intégrée (Lancey Energie Storage) contribuant à maitriser la puissance appelée sur le réseau électrique. Les eaux de pluie seront également collectées et potabilisées pour alimenter les logements (douches, lavabos, éviers, lave-vaisselle et lave-linge). Une douche à recyclage brevetée sera également installée dans certains appartements.

Récupération d’eaux grises pour l’ECS

La chaleur des eaux grises d’une température moyennt 25 °C – sera exploitée pour la production d’eau chaude sanitaire. Les bâtiments ne seront pas équipés d’une chaufferie classique fonctionnant au gaz ou au fioul mais bien d’une pompe à chaleur. Cette récupération d’énergie permettra de réduire l’empreinte carbone grâce à la réduction de la consommation d’énergie fossile. Le procédé envisagé est assimilable à la technologie Degrés Bleus développée par Suez.

Pour la production d’eau froide, une partie de l’eau potable issue du réseau communal sera substituée par de l’eau de pluie. Et cette eau de pluie sera également utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire.

Double flux contre les COV

La mise en place d’une ventilation double flux permettra de renouveler et filtrer l’air à l’intérieur des logements, d’en améliorer in fine la qualité et de réduire les consommations d’énergie liées au chauffage. Une application Smartphone permettra à chaque habitant de suivre ses consommations et d’obtenir des conseils pour faire des économies d’énergie.  Le projet conduira à une diminution de l’empreinte carbone des bâtiments par 4. Un logement devrait utiliser, selon les études thermiques, trois fois moins d’eau et d’énergie en provenance des réseaux urbains qu’un logement standard.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES