Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

Daikin veut tripler son activité réfrigération d’ici 2 ans

08 JUILLET 2019 - CFP

La division réfrigération de Daikin France a pour ambition d’atteindre un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2021, contre 2,4 millions en 2018.

d

Avec l’acquisition de Tewis début 2018, Daikin souhaitait prendre du galon sur le marché de la réfrigération dans l'Hexagone. C'est aujoud'hui sur de bons rails. En effet, entre 2017 et 2018, le CA de la division réfrigération a augmenté de 14 % pour atteindre 2,4 millions d’euros l’an passé. 90 % installations réalisées en 2018 concernaient les magasins de grandes et moyennes surfaces. En 2019, le CA devrait tutoyer les 4 millions d’euros, et Daikin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque le Japonais souhaite atteindre la barre des 10 millions d’ici 2021. « Nous souhaitons devenir l’un des leaders sur le marché français de la réfrigération », a déclaré Patrick Neri, patron de la division réfrigération en France. « Nous allons nous focaliser sur deux types de marché : le renouvellement des groupes de réfrigération dont 80 % fonctionnent aujourd'hui au R404A (GWP de 3920), et l’émergence des magasins de proximité. Nous avons ainsi organisé la filiale française dans le but de soutenir le développement de l’activité ».

Daikin compte en France à début juillet un prescripteur national, trois responsables du développement régional – deux supplémentaires seront recrutés d’ici fin 2019 –, deux ingénieurs support de ventes en interface avec les bureaux d’études et 33 installateurs qualifiés dont 5 formés pour installer des machines au CO2. L'industriel compte bien réussir sa transition progressive vers un fluide dit naturel.

CO2 toute !

Daikin développe depuis 2018 via sa filiale espagnole Tewis une nouvelle gamme de solutions fonctionnant au CO2 (GWP de 1) de 2 kW à 800 kW. Cette dernière est produite (900 à 1 000 machines par an) sur l'usine de Tewis d'une superficie de 12 000 m² à Valence (Espagne). Daikin souhaite ainsi s'affranchir des fluides à fort GWP puisqu'il a pour ambition d’exclure totalement de son catalogue les groupes fonctionnant au R404A au profit des solutions au CO2. En 2017, Daikin dénombrait 3 % de ses ventes de solution de réfrigération au CO2, et cette proportion s’est accélérée en passant à près de 50 % en 2018, soit la moitié de ses ventes. « Nous prenons le virage de l’innovation réfrigération sur ce marché à très fortes opportunités. Nous nous sommes fixé pour objectif de conseiller et d'accompagner peu à peu les enseignes alimentaires ainsi que les plateformes logistiques nécessitant de la réfrigération à basculer vers du CO2 », conclut Patrick Neri.

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE

PETITES ANNONCES