Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

CITE chaudières fioul : saison 2

12 OCTOBRE 2017

Les choses évoluent ! La bronca soulevée par la suppression du crédit d’impôt sur les chaudières fioul à condensation (mais aussi sur les fenêtres) a été entendue en plus haut lieu.

La bronca soulevée par la suppression du crédit d’impôt sur les chaudières fioul à condensation (mais aussi sur les fenêtres) a été entendue en plus haut lieu.

Le président Macron en personne a annoncé lors des 24 heures du Bâtiment de la FFB que le débat serait rouvert, déclarant qu’il ne fallait pas «arrêter brutalement certaines chaudières fioul respectueuses de l’environnement, que vont chercher les classes moyennes ou populaires dans la France rurale ou périphérique». Suite à la présentation du projet de loi de finances 2018, l’annonce le 27 septembre dernier par Nicolas Hulot de la sortie des chaudières fioul du dispositif du CITE avait surpris tout le monde, d’autant qu’elle tombait comme un couperet avec effet immédiat (voir l’Installateur édition d’octobre).
Des négociations vont donc s’ouvrir et une sortie plus progressive est à l’étude. Déjà, la CAPEB annonce que la commission des Finances de l'Assemblée Nationale vient de supprimer la rétroactivité qui était envisagée au 27 septembre pour les chaudières fioul comme pour les portes d'entrée donnant sur l'extérieur, fenêtres et parois vitrées. «Ainsi, si rien ne bouge durant les débats parlementaires, indique la Confédération dans sa lettre d’information, les chaudières fioul HPE seraient exclues du CITE à partir du 1er janvier 2018, et non plus au 27 septembre 2017.» On est encore dans le flou, rien n’est tout à fait certain, mais la Capeb considère que ce point est définitivement acquis. Quant aux menuiseries, le taux applicable passerait à 15 % à partir du 1er janvier, et cela jusqu’au 30 juin. L’examen du projet de loi de finances démarre à l’Assemblée nationale le 17 octobre et nul doute que les discussions vont aller bon train d’ici là…

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE


PETITES ANNONCES