Toute l'information des acteurs de l'efficacité énergétique
Magazine CFP
Magazine L'installateur

100 000 chaudières granulés en un an en France, une gageure ?

07 JUIN 2019 - L'Installateur

Alors que la profession s'alarme de la pénurie de chauffagistes formés à l'installation de chaudières à granulés dans un marché en forte demande, Hellio vise 100 000 chaudières granulés en un an posées par une armée de 1000 installateurs. Réaliste ?

granulés en silo

Dans le brouhaha des chaudières toujours moins chères, Hellio, marque de Geo PLC dédiée aux économies d’énergie, a apporté sa pierre à l'édifice en déployant en mars 2019 son programme MaChaudiereGratuite.fr. Avec une promesse : bénéficier d’une chaudière à granulé gratuite grâce à la prime gouvernementale de conversion chaudière. La marque s'est également fait remarquer en annonçant haut et fort un objectif d’installer 100 000 chaudières granulés en 12 mois, avec son partenaire industriel HS France. Et pour poser pareille quantité de chaudières, de «recruter» et former 1000 installateurs. «C’est mathématique», explique-t-on chez Hellio. «Nous visons 500 équipes de pose de deux personnes qui, au rythme d’une chaudière par jour, en travaillant 200 jours par an, poseront 100 000 chaudières par an ! »

Sur le papier ça tient. Sauf que… la logique mathématique ne résout pas toujours tout… Quel industriel de la biomasse a aujourd’hui la capacité de fabriquer 100 000 chaudières par an ? Pour rappel, il s’est vendu et installé moins de 10 000 chaudières granulés l’an dernier en France. Multiplier ce chiffre par 10 est un objectif louable, mais pas tenable. D’un point de vue industriel en tout cas. Autre écueil : où trouver les bras pour installer un tel volume ? De l’avis de tous les spécialistes de la biomasse, l’année a démarré très fort. Pas sûr que travailler en sous-traitance soit la priorité du moment pour les entreprises. D'autre part, le monteur de chaudières est un oiseau rare que tout le monde recherche. Il faudra donc avoir de solides arguments pour le séduire…

La pénurie d’installateurs de chaudières bois est un phénomène qui inquiète jusqu’aux industriels. Alors que le marché explose sous l’effet de la prime à la conversion des chaudières fioul, avec une croissance de plus de 50 % des ventes de chaudières à granulés depuis le début de l’année, le Syndicat des chaudiéristes biomasse (SFCB) lance un appel : «Il est temps de prendre le virage du chauffage au bois pour les chauffagistes», s’exclament en chœur dans un communiqué les 21 fabricants et importateurs réunis au sein du syndicat. «Tous les installateurs Qualibois et RGE répondent aux demandes, mais les délais vont s’allonger car ils sont en sous-effectif, constate Thomas Perrissin (Ökofen), vice-président du SFCB. «Depuis 2017, nous comptons toujours 2600 installateurs Qualibois eau. En trois ans, ce chiffre n’a pas bougé. C’est un constat aussi alarmant pour notre marché que prometteur pour les artisans !»

REAGISSEZ A CET ARTICLE (Pour commenter, vous devez vous inscrire)


LIBRAIRIE TECHNIQUE
Un catalogue unique de plus de 400 ouvrages et logiciels techniques.

PETITES ANNONCES